«

»

Imprimer ce Article

Le rouge de Thiviers

 

Le rouge de Thiviers a été mis au point par Jacques Dubourdieu au tout début

du XIX ème siècle, voire à la fin du XVIIIe siècle.

  • Il est obtenu à partir de dalles silico-ferrugineuses.
  • Elles sont composées de quartz et de goethite.
  • Au cours de la cuisson les particules de pigment de la goetithe (jaune) se transforment en hématite (rouge) entre 250 et 400°C.

 pierre 1

pierre 2

  • Ces particules sont entourées par des grains de quartz inertes qui les protègent de toute autre transformation.
  • Ce pigment permet d’obtenir un rouge vif et non dégradé aux températures de « grand feu » (1000°C).

 rouge

Lien Permanent pour cet article : http://thiviers.fr/archives/5623